Comment entretenir ses haies ?

Qu’elle serve à délimiter une propriété ou à décorer, la haie est souvent un élément essentiel du jardin. Elle nécessite en général peu d’entretien, mais un certain savoir-faire et quelques connaissances indispensables pour en profiter pleinement. Bien évidemment, avant de savoir comment entretenir une haie il faut absolument choisir le bon matériel et connaître les bonnes pratiques d’utilisation. Ce guide va vous aider à la fois à choisir judicieusement votre matériel et à adopter les bons gestes pour la taille de votre haie.

Comment planter une haie ?

Nous vous avons préparé un article dédié à cette thématique, vous pouvez le retrouver ici

Nous vous expliquons en détails comment planter une haie avec les différentes étapes listées ci-dessous :

  • Choisir le bon type d’arbuste pour sa haie
  • Réceptionner ses arbustes et les préparer
  • Désherber et préparer son sol pour planter la haie
  • Planter les arbustes
  • Entretenir ses haies après la plantation et les faire pousser plus vite

Quels outils pour entretenir sa haie

Parmi le matériel que vous allez devoir vous procurer pour entretenir votre haie, le principal sera bien évidemment le taille-haie. Nous avons fait pour vous le comparatif des différents taille-haies pour que vous trouviez celui qui conviendra le mieux à votre besoin.

Le taille-haie électrique 

Il est généralement plus léger et peu encombrant par rapport aux autres taille-haies. Il existe deux types de taille-haies électriques :

  • Le taille-haie électrique filaire
  • Le taille-haie à batterie ; autonomie : 18V : entre 30 et 50 min, batterie 36V : entre 40 et 90 min

Tous deux sont très maniables et facile à entretenir. Leur puissance est comprise entre 400 et 700 W. Cela suffit pour un branchage de diamètre plutôt fin ou moyen.

Les inconvénients :

Le taille-haie filaire présente bien sûr l’inconvénient d’avoir un fil qui peut vous déranger pendant la taille de votre haie. Cela peut aussi poser un problème en termes de zone de travail, il vous faudra prévoir une rallonge électrique si vous souhaitez atteindre les zones les éloignées de votre propriété.

Le taille-haie à batterie pose le problème de l’autonomie, vous risquez d’interrompre votre travail pour recharger la batterie. Cela nécessite de prévoir une organisation différente, nous vous conseillons donc de diviser vos zones de taille en amont pour un maximum d’efficacité. Vous pouvez également acheter une batterie de rechange pour ne pas interrompre le travail, mais dans ce cas-là, il peut être intéressant d’investir dans un taille-haie thermique.

Le taille-haie thermique

Le taille-haie thermique est plus lourd et plus volumineux que le taille-haie électrique. Toutefois, il présente bien évidemment des avantages que n’ont pas les électriques.

En effet, ils sont en général plus puissants que les autres puisqu’ils vont de 300 à 1050 W. Vous pouvez couper des haies et épaisses et compactes sans trop de difficultés. Ils sont également plus robustes puisqu’ils abritent un moteur qu’il faut préserver des chocs. En termes d’autonomie ils sont également bien plus performants qu’un taille-haie électrique.

Les inconvénients :

Bien sûr, ils présentent leurs lots d’inconvénients puisqu’ils sont plus encombrants que les taille-haies électriques. De plus, le moteur est bruyant et cela vous oblige donc dans la majorité des cas à vous protéger les oreilles avec un casque anti-bruit adapté.

Si vous souhaitez plus d’informations sur la différence entre le taille-haie thermique et le taille-haie électrique, n’hésitez pas à lire notre article « Le taille-haie : plutôt électrique ou thermique ? »

Longueur de la lame

Suivant si votre haie est haute ou basse, large ou non, vous choisirez une taille de lame adaptée. En règle générale, vous trouverez des lames de 45 et 60 cm. Il en existe aussi des plus petites et des plus grandes mais ce sont les tailles standard.

La longueur de la lame a également un impact sur la maniabilité de votre taille haie. Si vous souhaitez faire uniquement de la taille droite, une lame de 60 cm peut être bien adaptée. Si vous souhaitez styliser votre haie ou faire des coupes plus rondes l’utilisation d’une lame de 45cm est préférable.

Cisaille à haie

Comme il existe différents types de taille-haies il existe également différents types de cisailles pour la haie. L’un est bien souvent complémentaire de l’autre, la cisaille permet de travailler plus précisément sur votre haie et est un outil très adapté pour les petits entretiens.

La cisaille manuelle : elle peut rentrer dans la catégorie des sécateurs pour les plus petits modèles. Elle est très bien adaptée pour la taille artistique ou bien pour les haies fleuries qui nécessitent parfois un entretien plus minutieux que les autres.

La cisaille électrique : elle est privilégiée pour les surfaces moyennes et émet beaucoup moins de bruit qu’un taille-haie. Vous en trouverez de deux types : avec fil ou sur batterie. La cisaille à batterie est plus pratique quand il faut se déplacer mais elle est également plus lourde et vous devrez peut-être recharger la batterie avant de finir le travail. La cisaille avec fil est moins pratique à déplacer mais souvent plus légère et ne pose pas le problème du temps de travail.

Le sécateur et le cordeau

Afin d’éviter une taille grossière de votre haie, l’utilisation d’un cordeau relié à un piquet sur le sol vous aide à guider votre travail. Vous vous garantirez ainsi une taille plus propre et plus nette qu’à l’œil nue.

Le sécateur peut également être utile pour les retouches car même si vous êtes guidé par un cordeau les petites erreurs de taille peuvent arriver. Le sécateur vous permet de corriger ces petites erreurs sans effort très rapidement.

Les protections pour tailler sa haie

Tailler sa haie est une chose, mais sans les protections adaptées cela peut s’avérer plutôt dangereux. Nous vous conseillons de vous munir d’un casque antibruit pour protéger vos oreilles du bruit. Les taille-haies sont généralement très bruyants et une exposition prolongée peut endommager votre ouïe. Il est également indispensable de se munir de lunettes de protection ou bien de casque avec une vitre frontale pour se protéger des morceaux de bois lors de la coupe. Bien entendu, des gants extrêmement rigides sont indispensables pour protéger vos mains. Enfin, vous pouvez également vous équiper d’un pantalon renforcé et de chaussures de sécurité pour une coupe totalement sécurisée.

Ergonomie, système de coupe et entretien du taille-haie

Connaître les bons outils est une chose, mais connaître leur fonctionnement et savoir les choisir en est une autre. Nous allons voir ici en quoi l’ergonomie et le choix du système de coupe sont important pour l’efficacité du travail et votre propre sécurité. Bien souvent également sous-estimé, l’entretien joue un rôle crucial dans la préservation de votre outil de jardin.

Ergonomie du taille-haie

Pour faciliter votre travail vous devez choisir le taille-haie assez puissant pour réaliser vos travaux mais également celui qui sera le plus ergonomique possible.

Voici les éléments auxquels vous devez faire attention pour bien le choisir :

  • Les poignées : les meilleures sont les rotatives qui améliorent grandement la prise en main et le maintien de votre machine
  • La lame : l’idéal est qu’elle soit orientable pour s’adapter à votre position et faciliter la coupe en hauteur
  • La perche : certains taille-haies sont équipés d’une perche (fixe ou télescopique) pour atteindre les branches hautes sans avoir à monter sur une échelle ou un escabeau. Si vous avez des haies assez hautes, assurez vous que votre taille-haie peut en être équipé.
  • Les vibrations : certains taille-haies sont équipés d’un dispositif anti vibrations afin de garantir une meilleure stabilité et réduire la fatigue. Soyez donc attentifs avant l’achat pour savoir si vous pouvez bénéficier de ce dispositif.

Système de coupe du taille-haie

Le système de coupe est aussi un élément important auquel vous devez prêter attention. Il en existe des simples et mais aussi des doubles à mouvement inversé.

Système de coupe simple : il est équipé d’une seule lame qui se déplace d’avant en arrière sous une lame fixe. Ce système peut vibrer et être fatiguant tout en étant moins performant que le double.

Système à double coupe : il est équipé de deux lames mobiles et se déplacent en sens opposé le long de l’axe central. Il est bien entendu plus efficace que le simple et génère moins de vibrations.

Entretenir son taille-haie

L’entretien est une étape à part entière de la taille de la haie puisque sans il risque de s’abîmer rapidement. L’entretien dépend de la motorisation de votre taille-haie, en effet, l’électrique demande moins d’attention et de temps que le modèle thermique.

Entretien du taille-haie électrique : c’est assez simple, vous devez nettoyer vos lames après chaque utilisation. Pour cela, brossez-les pour enlever tous les résidus qui sont restés coincés. S’il y a de la résine ou de la sève sur les lames il faut les nettoyer avec de l’alcool à brûler. Ne le faites surtout pas à l’eau ! Une fois que les lames sont propres, vous devez les graisser avec de l’huile. Si elles en ont besoin n’hésitez pas à les affuter, et si elles sont trop abîmées n’hésitez pas à les changer.

Entretien du taille-haie thermique : respectez les mêmes étapes concernant les lames. Une fois cela accomplit, videz le réservoir d’essence et nettoyez le filtre à air et ce, après chaque utilisation. Concernant la bougie, vous devez la contrôler régulièrement et prévoir de la changer une fois par an en moyenne.

Les bonnes périodes pour tailler ses haies

La taille des haies s’effectue en général à deux périodes de l’année. Vous devez tailler votre haie au minimum une fois par an, sinon vous risquez d’avoir une haie difforme dont la santé peut également se dégrader.

Au printemps, les haies sont dans la période où elles poussent le plus vite il faut donc attendre que cette période soit terminée pour tailler sa haie. Vous pouvez donc opérer une première taille de votre haie au mois de mai et juin suivant leur croissance.

L’été est également une période de pousse intense pour les haies et comme le printemps il faut la laisser passer avant de pouvoir tailler sa haie de nouveau. Vous devez donc tailler vos haies de nouveau entre fin aout et début octobre.

Votre haie doit être taillée minimum une fois par an et dans l’idéal plusieurs fois suivant son état et son rythme de croissance. Pour les haies fleuries, attendez que la période de floraison soit terminée pour tailler.

Comment tailler une haie ? 

Après avoir choisi les bons outils et la bonne période il faut donc la bonne technique ! Ici, nous allons vous donner toutes les clefs pour tailler votre haie peut importe sa hauteur et sa forme.

Tailler une haie à hauteur d’homme

Coupe à la verticale :

L’idéal est de faire des arcs en cercles de bas en haut puis de haut en bas en utilisant les deux côtés de la lame.

Coupe à l’horizontale :

Placez votre lame à l’horizontale et inclinez la pour avoir un angle entre 0 et 10°. Servez-vous du taille-haie comme une faucille en faisant un arc de cercle vers le bord de la haie afin que les branches coupées tombent directement sur le sol.

Tailler une haie très haute

Pour tailler une haie de grande hauteur il est essentiel de s’équiper d’un taille-haie sur perche. Il est doté de poignées ergonomiques, d’une lame de coupe orientable et d’un long manche. Cela vous évitera de monter sur une échelle et vous permettra d’obtenir un résultat de qualité en toute sécurité. Pour couper le dessus de votre haie vous devez orienter la lame à 90° et couper en arc de cercle comme pour une haie qui serait plus basse. Protégez-vous bien afin d’éviter d’être blessé par la chute de branches et autre résidus végétaux.

La réglementation sur l’élagage

Avoir une haie vous astreint à un certain nombre d’obligations liées à la réglementation de l’élagage. Cette réglementation de l’élagage vise à éviter certains risques liés aux arbres :

  • Chute d’arbres et de branches sur les personnes et véhicules empruntant les voies de communication et chaussées,
  • Dysfonctionnement des infrastructures comme les lignes aériennes téléphoniques et électriques ou l’interruption d’une voie de circulation,
  • Manque de visibilité suffisante pour le réseau routier ou le voisinage

Voici les différentes obligations que vous avez :

  • Tout propriétaire est tenu de couper les branches de ses arbres qui dépassent chez son voisin, au niveau de la limite séparatrice
  • Le voisin n’a pas le droit de couper lui-même les branches qui dépassent, mais il a le droit absolu d’exiger qu’elles soient coupées au niveau de la limite séparatrice même si l’élagage risque de provoquer la mort de l’arbre
  • Dans le cadre d’une location, les frais d’entretien et d’élagage sont à la charge du locataire. Cependant, un voisin ne peut pas agir en justice contre un locataire pour le forcer à couper des branches qui dépassent. Cette action en justice doit être effectuée contre le propriétaire.

 

Nous espérons que ce guide répond aux différentes questions et problématiques sur l’entretien de votre haie. Si vous pensez qu’il vous manque un élément ou souhaitez d’avantages de conseils, n’hésitez pas à parcourir notre blog ou bien à nous contacter ou nous solliciter directement sur Facebook !

Articles récents dans la même catégorie

Comment planter une haie et la faire pousser plus vite ?

La haie, souvent l’un des aménagements du jardin les plus importants, nécessite une attention toute particulière. Celle-ci peut avoir bien des fonctions : délimiter un terrain, protéger un espace tel qu’un salon de jardin ou une piscine, ou encore couper le vent ou se protéger de la vue du voisinage. Pour les amoureux des animaux et de l’esthétique la haie fleurie peut également être un très beau moyen pour embellir son jardin et attirer les oiseaux. Quelle que soit l’utilité de votre haie il est important de bien choisir le type d’arbuste qui va la constituer ainsi que de planter et entretenir correctement celle-ci. Voyons ensemble les différentes étapes pour planter, prendre soin et faire grandir sa haie le mieux possible.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Soyez informé de chaque nouvelle publication sur le blog en vous inscrivant à la newsletter